Santé mentale

Amélioration de la santé mentale d'adolescentes enceintes au Cameroun

La Fondation Dora a soutenu un projet pilote de santé mentale à l'attention des jeunes filles enceintes et des mères adolescentes dans la région de Yaoundé au Cameroun. 

Les jeunes filles enceintes et mères adolescentes sont, au Cameroun, un groupe très exposé à la violence, la déscolarisation et l'isolation sociale avec, comme résultante, un risque élevé de troubles mentaux pouvant conduire à la dépression, à la détresse psychologique ou au suicide.

action-3b.jpg
La formation et la supervision du programme sont réalisées par des médecins pédopsychiatres suisses et un professeur de santé publique de l'Université de Genève.

Au Cameroun, sa mise en place se fait par des professionnels de la santé, des psychologues et un réseau communautaire composé de jeunes femmes appelées "tantines" déjà actives dans le conseil aux adolescentes.

1365 mères adolescentes ont été évaluées de 2014 à 2017, 867 d’entre elles présentaient une souffrance cliniquement significative et ont bénéficié de soins psychologiques. Pendant cette période, 404 professionnels de la santé ont reçu une formation et/ou une sensibilisation aux problèmes de santé mentale. La Fondation Dora a soutenu ce programme pendant quatre ans de 2013 à 2016.