Posté le 13 décembre 2018

Peer2Peer en Suisse Romande

La Fondation Dora soutient Pro Juventute pour la mise en œuvre du programme pilote Peer2Peer en Suisse romande. Peer2Peer est une extension, sous forme de « chat », de la prestation Conseils + aide 147 de Pro Juventute.

Depuis 1999, Conseils + aide 147 offre un service téléphonique 24h/24h, un service de conseils par SMS, des conseils par courrier électronique et un site internet fournissant des informations sur des sujets pertinents. En 2017, environ 125'000 enfants et jeunes ont fait appel à ce service, soit près de 350 chaque jour. Ce service aide les jeunes à affronter les soucis qui les concernent le plus, tels que les problèmes familiaux, la réalité scolaire et professionnelle, les addictions, l'amour, l'amitié, la sexualité ou la violence. 

peer2peer_web_2.jpg

Le programme Peer2Peer va permettre le soutien par des jeunes à des jeunes du même âge au travers du « chat ». Le projet favorise la participation et la cohésion entre ces jeunes avec, en supervision, un partenaire professionnel.

Peer2Peer s’organise autour de deux axes :

  • Développer et établir une offre de conseils réalisés par des pairs soit 5 « jeunes conseillers » qui seront recrutés et formés
  • Accompagner et former ces « jeunes conseillers » pendant leurs activités de « chat » en les coachant en direct par des membres expérimentés de l’équipe de Conseil + aide 147.

Le recrutement des « jeunes conseillers », le développement et la formation se dérouleront entre janvier et mai 2019, afin que la mise en service du « chat » et les premiers conseils par les pairs puisse débuter en Suisse Romande en juin 2019. 


Au travers de la fondation Art-Thérapie www.arttherapie.org, la Fondation Dora soutient un nouveau programme de recherche intitulé « Accompagner le développement des nouveaux nés prématurés par la musique »

La grande prématurité reste un problème pour notre société, elle est la principale cause de décès des nourrissons dans le monde, survenant au cours des quatre premières semaines de vie. Parmi les enfants qui survivent, beaucoup souffrent de troubles précoces du développement, notamment en termes de déficits cognitifs, de troubles de l’apprentissage et comportementaux, ainsi que de détériorations neurosensorielles.

Le développement du cerveau est intense durant le dernier trimestre de gestation. Ce développement a normalement lieu in-utéro, un milieu protégé. Chez le prématuré, il se fait en unité de soins intensifs, un environnement sonore plus bruyant et plus stressant. Au contraire du bruit, la musique avec ses caractéristiques rythmiques et régulières, attire l’attention de l’enfant et stimule non seulement le cortex auditif mais plusieurs réseaux neuronaux. 

 

musique_bebes_prematures.jpg

Afin de mieux comprendre ces développements, un projet de recherche vient d’être mis en place à l’hôpital des enfants des Hôpitaux Universitaires de Genève, il est placé sous la direction du Prof. Petra Hüppi, Médecin-cheffe de service.

Cette recherche a l’ambition de démontrer qu’en période néonatale, l’écoute régulière de musique adaptée par le nouveau-né prématuré, est une intervention précoce efficace ayant un impact positif sur son développement cérébral, pouvant ainsi pallier certains handicaps dus à une naissance prématurée, tels que trouble émotionnels, cognitifs et neuro-comportementaux.


Posté le 24 septembre 2018

Education inclusive en Russie

La Fondation Dora soutient le Bureau International Catholique de l’Enfance http://www.bice.org  pour la mise en œuvre d’un programme d’éducation inclusive en Russie, il s’agit de permettre un accès effectif à l’éducation de qualité pour des enfants en situation de handicap mental. Le partenaire local chargé de mettre en place le programme est le Centre de Pédagogie Curative, http://www.ccp.org.ru/

Ce programme pilote s’articule autour de trois axes :

  • L’élaboration des méthodes d’accompagnement vers une scolarisation adaptée aux besoins des enfants en situation de handicap mental
  • Le renforcement des capacités des professionnels et des parents impliqués dans la scolarisation des enfants en situation de handicap mental
  •  La préparation à la scolarisation des enfants en situation de handicap mental et de leurs familles  

Le programme utilise la méthode de communication Makaton adaptée à la langue russe. Le Makaton est un Programme d’Aide à la Communication et au Langage, constitué d’un vocabulaire fonctionnel associant la parole, les signes et les pictogrammes. L’utilisation de ce programme répond aux besoins des enfants en situation de handicap qui ont des troubles du langage. Un travail important a été fait avec des spécialistes de la langue des signes russe pour adapter les gestes de cette langue aux pictogrammes du Makaton, tout en les simplifiant pour l’utilisation des enfants. 

Voici un exemple d’association d’un pictogramme avec un signe pour désigner un chat : 

inclusive_education_russia.jpg

La préparation à la scolarisation permet aux enfants de s’impliquer émotionnellement et de se motiver pour aller à l’école. Les parents reçoivent une aide psychologique et juridique, on les aide à choisir une école pour leur enfant.

L’équipe des professionnels comprend un psychologue, un éducateur spécialisé, un psychomotricien, un art-thérapeute, un orthophoniste, un neuropsychologue, un spécialiste de l’intégration sensorielle.

Au moins 40 enfants vont bénéficier de ce programme pilote.

inclusive_education_russia_2.JPG


Ce projet, étalé sur trois ans, et soutenu par la Fondation Dora, sera réalisé par l’association Super Licorne. Il offrira aux enfants des Tattes des activités artistiques durant les périodes de vacances.

Dès l’été 2018, Super Licorne va proposer un atelier d’animation en papier découpé. La technique du papier découpé, proche de celle du dessin animé, permet de réaliser des films d’animation.  Des professionnels du cinéma d’animation apporteront leur contribution.

Le foyer des Tattes, situé à Vernier dans le canton de Genève, est un centre d’hébergement collectif, pour personnes requérantes d’asile, il est géré par L’Hospice général.

foyer_des_tattes.jpg

L’Association Super Licorne a pour but de permettre aux enfants et adultes vivant au foyer des Tattes de découvrir l’environnement social et culturel genevois. L’objectif est de créer des liens, de développer les connaissances, les possibilités d’intégration et le niveau d’indépendance des habitantes et habitants du foyer. 


Posté le 4 mai 2018

Nouveau Centre de formation

La Fondation Dora va soutenir l’Association Israélienne des orthophonistes et audiologistes (ISHLA) pour lancer un nouveau programme de formation dans les régions périphériques d’Israël.

ISHLA_6.jpg

Selon le Ministère de la santé d’Israël, plus de 10% des 1,2 millions d’enfants Israéliens (0-9 ans) devraient être évalués par un orthophoniste ou un audiologiste, et on estime que 80% des enfants évalués auraient besoin d’être suivis.  Malheureusement, ces disciplines demeurent relativement peu connues et utilisées du public, en particulier dans les zones périphériques du pays.

L’ISHLA représente, oriente, et forme des orthophonistes et des audiologistes qui travaillent avec les bébés, les enfants, et les adultes atteints de troubles de la parole, de la voix, de la langue, de la communication, de l’ouïe ou de la déglutition. Le nouveau centre—qui se focalisera sur les régions défavorisées dans le nord et le sud d’Israël —créera des cours, animera des conférences et offrira une formation en ligne pour les cliniciens et les parents dans le but d’aider les enfants ayant des troubles de l’audition et de la parole. 


Posté le 29 novembre 2017

Bonnes nouvelles d’Hanoi au Vietnam

Le lancement officiel d’un projet, destiné à placer des enfants dans des familles d’accueil, a été fait par Mme Dao Hong Lan, Ministre du travail, des invalides et des affaires sociales, MOLISA,  et M. Robert Glover, fondateur et directeur de l’ONG britannique Care for Children lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Hanoi le 20 novembre dernier. Initialement le projet couvrira deux sites : Hanoi et Thay Nguyen City. Si les résultats sont positifs, le programme sera étendu à d’autres régions du Vietnam.

Photo_of_Launch_Ceremony.JPG

Care for Children, avec l’aide financière de la Fondation Dora, dirige ce projet pilote en coopération avec le gouvernement vietnamien.

Article dans le Viêt Nam News

Launch_Ceremony_Banner.JPG


Environ 33'000 enfants vivent dans des institutions gouvernementales et privées au Vietnam. A la demande du gouvernement vietnamien l’ONG Care for Children va développer un programme pilote pour placer ces enfants dans des familles d’accueil. Il est envisagé que ce programme pilote puisse servir de modèle pour une extension future dans tout le pays.

Care for Children a développé avec succès des programmes comparables en Chine et en Thaïlande. Voir la vidéo suivante pour plus d’informations:

Care_for_Children.jpg

La Fondation Dora a décidé d’apporter une aide financière à Care for Children pour développer ce programme au Vietnam. 


Une étude quantitative, publiée récemment par le journal scientifique Acta Paediatrica, met en relief l’importance de l’Education Nutritionnelle dans les programmes d’amélioration nutritionnelle destinés aux enfants de moins de 5 ans.

Cette étude, financée par la Fondation Dora, a été réalisée par une équipe interdisciplinaire de l’Université de Genève et l’association Actions en Santé Publique, en coopération avec les médecins malgaches et les Centres de Récupération Nutritionnelle Ambulatoires (CRENAM) soutenus par l’association L’APPEL. Le concept pédagogique des Nutricartes est la pierre d’angle de ce succès.

Pour accéder au texte intégral de cette étude, ouvrir le fichier suivant: 
Article_quantitatif_version_publie.pdf

Ou cliquer sur le lien: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/apa.13796/full


La dysphasie est un trouble du langage qui touche 3 à 7% de la population.
Ce trouble est souvent confondu, dans le jeune âge, avec l’autisme ou le handicap mental.

A Genève, la structure « La Cédille » propose un soutien scolaire spécifique
aux enfants dysphasiques. « La Cédille » bénéficie du soutien financier de
la Fondation Dora.

Vous pouvez réécouter l’émission du 29 mai en cliquant sur le lien:
http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/8621708-dysphasie-et-soutien-scolaire-29-05-2017.html?f=player/popup   


Posté le 30 mai 2017

Mineurs non accompagnés

L’édition Migros Magazine du 15 mai 2017 comportait un reportage sur le programme « 1 set de + à table » développé et géré par la Fondation Suisse
du Service Social International. Ce programme, soutenu par la Fondation Dora, permet de mettre en contact des jeunes migrants non accompagnés (MNA) avec des familles suisses désireuses de s’investir dans une action bénévole auprès de ces jeunes et de leur permettre ainsi une meilleure intégration.

Vous pouvez consulter l’intégralité de ce reportage à:
https://www.migrosmagazine.ch/societe/reportage/article/de-jeunes-migrants-parraines