Posté le 29 novembre 2017

Bonnes nouvelles d’Hanoi au Vietnam

Le lancement officiel d’un projet, destiné à placer des enfants dans des familles d’accueil, a été fait par Mme Dao Hong Lan, Ministre du travail, des invalides et des affaires sociales, MOLISA,  et M. Robert Glover, fondateur et directeur de l’ONG britannique Care for Children lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Hanoi le 20 novembre dernier. Initialement le projet couvrira deux sites : Hanoi et Thay Nguyen City. Si les résultats sont positifs, le programme sera étendu à d’autres régions du Vietnam.

Photo_of_Launch_Ceremony.JPG

Care for Children, avec l’aide financière de la Fondation Dora, dirige ce projet pilote en coopération avec le gouvernement vietnamien.

Article dans le Viêt Nam News

Launch_Ceremony_Banner.JPG


Environ 33'000 enfants vivent dans des institutions gouvernementales et privées au Vietnam. A la demande du gouvernement vietnamien l’ONG Care for Children va développer un programme pilote pour placer ces enfants dans des familles d’accueil. Il est envisagé que ce programme pilote puisse servir de modèle pour une extension future dans tout le pays.

Care for Children a développé avec succès des programmes comparables en Chine et en Thaïlande. Voir la vidéo suivante pour plus d’informations:

Care_for_Children.jpg

La Fondation Dora a décidé d’apporter une aide financière à Care for Children pour développer ce programme au Vietnam. 


Une étude quantitative, publiée récemment par le journal scientifique Acta Paediatrica, met en relief l’importance de l’Education Nutritionnelle dans les programmes d’amélioration nutritionnelle destinés aux enfants de moins de 5 ans.

Cette étude, financée par la Fondation Dora, a été réalisée par une équipe interdisciplinaire de l’Université de Genève et l’association Actions en Santé Publique, en coopération avec les médecins malgaches et les Centres de Récupération Nutritionnelle Ambulatoires (CRENAM) soutenus par l’association L’APPEL. Le concept pédagogique des Nutricartes est la pierre d’angle de ce succès.

Pour accéder au texte intégral de cette étude, ouvrir le fichier suivant: 
Article_quantitatif_version_publie.pdf

Ou cliquer sur le lien: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/apa.13796/full


La dysphasie est un trouble du langage qui touche 3 à 7% de la population.
Ce trouble est souvent confondu, dans le jeune âge, avec l’autisme ou le handicap mental.

A Genève, la structure « La Cédille » propose un soutien scolaire spécifique
aux enfants dysphasiques. « La Cédille » bénéficie du soutien financier de
la Fondation Dora.

Vous pouvez réécouter l’émission du 29 mai en cliquant sur le lien:
http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/8621708-dysphasie-et-soutien-scolaire-29-05-2017.html?f=player/popup   


Posté le 30 mai 2017

Mineurs non accompagnés

L’édition Migros Magazine du 15 mai 2017 comportait un reportage sur le programme « 1 set de + à table » développé et géré par la Fondation Suisse
du Service Social International. Ce programme, soutenu par la Fondation Dora, permet de mettre en contact des jeunes migrants non accompagnés (MNA) avec des familles suisses désireuses de s’investir dans une action bénévole auprès de ces jeunes et de leur permettre ainsi une meilleure intégration.

Vous pouvez consulter l’intégralité de ce reportage à:
https://www.migrosmagazine.ch/societe/reportage/article/de-jeunes-migrants-parraines


Posté le 23 mai 2017

Maison des Familles

Le 11 avril 2017, la Maison des familles d’Annecy fêtait son 1er anniversaire.
A cette occasion, une vidéo a été réalisée et peut-être visualisée à: https://www.youtube.com/watch?v=gSCIHs5qPNQ&feature=youtu.be

La Maison des familles d’Annecy, gérée par un partenariat entre la Fondation Apprentis d’Auteuil et le Secours Catholique, est soutenue par la Fondation Dora.


Posté le 27 mars 2017

Cystic Fibrosis Foundation of Israel

La Fondation Dora vient en aide à la « Cystic Fibrosis Foundation of Israel » (CFFI) dans le cadre d'un nouveau projet relatif à la mucoviscidose.

La CFFI apporte un soutien financier et psychosocial aux 630 patients atteints de mucoviscidose en Israël (pour la moitié des enfants) et à leur famille tout au long de leur traitement très complexe.
La mucoviscidose est une maladie génétique incurable, dégénérative et multi viscérale. Bien que les traitements et les recommandations pour les soins à domicile soient les mêmes pour tous les patients, une analyse a révélé que les résultats étaient moins bons chez les patients non juifs. La CFFI pense que la méconnaissance générale de la maladie d'une part et les différences culturelles et linguistiques d'autre part, constituent les principaux facteurs responsables du taux de mortalité plus élevé.

CFFI_1.jpg 

Ce projet s'est fixé les missions suivantes : renforcer la sensibilisation générale de la population non juive à la mucoviscidose et accompagner les patients et leur famille dans la prise en charge du traitement. La CFFI a pour objectif d’accroître de 20 % les soins à domicile et de 15 % les visites des travailleurs sociaux, organiser un minimum de 3 000 séances individuelles de physiothérapie destinées à 50 enfants et mettre à la disposition de chaque famille concernée des supports écrits personnalisés d'aide à la réalisation des soins à domicile. La CFFI va intégrer des travailleurs sociaux, des physiothérapeutes et un pharmacien arabophones dans le personnel de ses six cliniques réparties dans le pays, afin de venir en aide aux nombreuses personnes qui n'avaient pas jusqu'ici connaissance de ses services ou étaient dans l'incapacité d'y accéder en raison de barrières linguistiques. 


Posté le 17 novembre 2016

CAS en autisme

L’Université de Genève, par ses facultés de Médecine et de Psychologie et des Sciences de l’éducation ainsi que la Haute Ecole de travail social (HES-SO), proposent dès octobre 2016 un Certificat de formation continue en autisme : diagnostic, intervention et recherche. Ce cycle de formation dure deux ans.

L’objectif est d’approfondir la compréhension de l’autisme et d’ouvrir de nouvelles perspectives dans la prise en charge clinique, éducative et pédagogique. 

Cet enseignement s’adresse aux professionnels de la santé, du social ou du pédagogique travaillant dans le domaine de l’autisme, et à toute personne (y compris les parents) engagée dans le suivi de personnes avec autisme.

La Fondation Dora soutient ce programme au travers de la fondation Pôle Autisme. Cette aide permet de distribuer des bourses aux personnes ne pouvant pas supporter la totalité des frais d’enseignement, d’acheter du matériel pédagogique et d’inviter des spécialistes de réputation mondiale à contribuer à cet enseignement.


Posté le 29 mai 2016

Mineurs non accompagnés

Ce projet d’accompagnement et de solidarité appelé « 1 set de + à table » lancé et piloté par la Fondation Suisse du Service Social International vise au développement et à l’intégration des jeunes migrants en Suisse par la création de relations sociales et de liens de confiance.

GettyImages-512195103.jpg

Il s’agit d’une ressource complémentaire à l’encadrement institutionnel de ces jeunes en mettant l’accent sur l’aspect relationnel. Il s’inscrit dans la continuité et la complémentarité des efforts menés par les autorités en matière de prise en charge. De plus, il répond à une demande faite par les jeunes eux-mêmes, pour combler leurs besoins en termes d’intégration sociale.

Pourquoi « 1 set de + à table » ?

D’une part, des migrants mineurs arrivent en Suisse sans parents ou adultes à leurs côtés. Ces jeunes, qu’on appelle des mineurs non accompagnés (MNA), sont souvent isolés et en manque de repères. De l’autre, de nombreuses personnes vivant en Suisse cherchent à s’investir dans une action bénévole auprès de jeunes. Or, actuellement, il existe peu de possibilités de mettre en contact des jeunes migrants avec des parrains bénévoles.

shutterstock_184906253.jpg

Pour répondre à ce besoin, la Fondation suisse du Service Social International (SSI) lance le projet « 1 set de + à table ». Cette initiative propose l’accompagnement et le soutien personnalisé d’un jeune migrant, par le biais d’une action bénévole.

Quel est le rôle du SSI ? 

Etant à l’initiative du projet, le SSI se donne pour mission de lancer et de soutenir la mise en place du projet « 1 set de + à table » dans les cantons afin de renforcer l’accompagnement de jeunes migrants par la mobilisation de la société civile.

En ce sens, le SSI garantit les prestations suivantes :

  • Un cadre qui permette de veiller au bon déroulement de la relation
  • Un appui pour les associations en charge dans les cantons
  • Une ligne téléphonique pour les renseignements
  • Des séances d’informations
  • Des soirées entre parrains visant à échanger sur leurs expériences vécues

Un partenaire local assurera la coordination du projet. Ce projet se fait également en collaboration avec les foyers d’accueil.

Pour plus d’informations sur le programme et les mineurs isolés, consultez le site : www.solidarity-young-migrants.ch

La Fondation Suisse du SSl est la branche suisse du Service Social International, présent dans plus de 140 pays. Depuis plus de 80 ans, elle est active dans les domaines de la migration et de la protection de l’enfance.


Le centre Krembo Wings de Jaffa soutenu par la Fondation Dora a ouvert ses portes au début de l’année 2016. Voir ci-joint le rapport intermédiaire établi par Krembo Wings.

Krembo Wingsest un mouvement de jeunesse israélien qui aide les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers. Il propose des activités sociales aux jeunes gens aux handicaps divers, mentaux ou physiques, avec des personnes valides du même âge.